1/13

L'obésité :

l'épidémie du siècle

Quelques chiffres...

... sur le surpoids

 

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS – aide mémoire n°311 – Janvier 2015), le nombre de personnes en surpoids et obèses a considérablement augmenté depuis 1980 dans le monde, pour atteindre en 2014 :

 

Surpoids : 39% des adultes sont concernés.

 

Obésité : 13% des adultes sont concernés.

 

En France, selon l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (O.C.D.E. – publication 27 mai 2014), les taux de surpoids & d’obésité ont eux aussi augmenté de façon régulière, à savoir :

 

• 40% de la population est concernée.

 

• 15% des enfants sont concernés.

... sur la sédentarité

 

Toujours selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS – aide mémoire n°384 – Février 2014), le manque d’exercice (sédentarité) est le quatrième facteur de risque de mortalité dans le monde :

 

• Près de 3,2 millions de personnes meurent chaque année en raison du manque d’activité physique.

 

• Au niveau mondial, un adulte sur trois manque d’exercice.

 

• Le manque d’activité augmente le risque de mortalité 20 à 30%.

 

 

 

Selon l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM – Mars 2015), 45% de la population a une activité physique inférieur à 10 minutes par jour alors que l’OMS recommande 25 minutes par jour (pour des effets bénéfiques pour la santé).

... sur les risques encourus

 

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) attire sérieusement l’attention sur les conséquences les plus fréquentes du surpoids et de l’obésité :

 

Chez l’adulte : Les maladies cardiovasculaires (cardiopathies, AVC…), le diabète, les troubles musculo-squelettiques (arthrose…)…

 

Chez l’enfant : Risque accru de décès prématuré & d’incapacité à l’âge adulte, difficultés respiratoires, un risque accru de fracture, une hypertension artérielle, l’apparition des premiers marqueurs de maladie cardiovasculaire, une résistance à l’insuline, des problèmes psychologiques…

 

Toujours selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le manque d’activité physique est la principale cause d’environ :

 

• 21 à 25% des cancers du sein et du côlon.

 

• 27% des cas de diabète.

 

• 30% des cardiopathies ischémiques.

 

Selon l'Institut National du Cancer (INCA - Express Santé – 23/06/2015), le surpoids et le manque d’activité physique sont 2 des 9 facteurs de risque pour :

 

• 40% des cas de cancers

 

• 35% des décès par cancer.

Que faire ?

 

 

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Le surpoids, l’obésité et la sédentarité (ainsi que les maladies non transmissibles dont ils sont la cause) peuvent en grande partie être évités en choisissant de consommer des aliments plus sains et de faire chaque jour de l’exercice physique.

 

 

 

 

 

 

C’est exactement ce que propose PHETAM

avec son tout nouveau concept minceur :

 

l’application gratuite

Mon Coach Minceur Express ! 

Télécharger